0

Electronic Arts s’est enfin décidé à écouter les joueurs

Tout le monde le sait, le monde vidéoludique peut être impitoyable surtout quand il s’agit d’un jeu provoquant la grogne des joueurs. En effet, pour un développeur ou un éditeur, la pire chose qui peut arriver c’est de se mettre à dos les joueurs et donc, de ne pas vendre de jeux. Et justement, la sortie récente de Star Wars Battlefront II a carrément provoqué un vent de colère chez les joueurs. En cause, la nouvelle politique de micro-transactions d’Electronic Arts.

Vous vous demandez certainement en quoi les micro-transactions de Star Wars Battlefront II sont si décriées et surtout pourquoi sachant que de nombreux autres jeux ont ce genre d’achats intégrés et que cela ne pose aucun problème. Dans le cas d’Overwatch, par exemple, il est possible d’acheter des coffres avec de l’argent réel, mais le contenu de ces coffres ne contient que du skin. En revanche, pour Star Wars Battlefront II, c’est beaucoup plus compliqué puisque ce qu’il est possible voire nécessaire d’acheter avec de l’argent réel, ce sont des crédits permettant de débloquer des personnages emblématiques de la saga ou encore des objets offrant un certain avantage lors des combats en multijoueur.

En d’autres termes, les personnes qui dépensent de vrais euros seront bien plus puissants que les autres, ce qui pousse à l’achat. De même, pour les personnages emblématiques de la franchise, bien qu’il soit possible de gagner des crédits en jeu, pour débloquer Dark Vador, par exemple, il faut 60 000 crédits, soit l’équivalent d’environ 40 heures de jeu sans dépenser un seul crédit. En argent réel, pour débloquer tous les persos, il faudrait dépenser 350 euros !

star wars

Face à la grogne des joueurs, Electronic Arts a décidé  de baisser le prix des persos à 15 000 crédits. Mais là, encore, c’est trop ! Ainsi, Electronic Arts a pris en compte les arguments des joueurs et a tout simplement retiré les micro-transactions temporairement, le temps de retravailler tout le système. Le développeur a également profité de cela pour améliorer aussi le système de loot de Need For Speed Payback.

Généralement, rares sont les développeurs à réellement écouter les demandes des joueurs mais face au mécontentement des fans de Star Wars, Electronic Arts n’avait vraiment pas le choix d’autant plus qu’il y a peu, le développeur a carrément fait fermer le studio Visceral Games, studio à l’origine de la licence Dead Space, entre autres.

Source : Reddit

Christelle Roulet

Aimant les séries et les objets connectés je parcours l’actualité pour vous parler des nouveautés ou des tendances du moment. Je blogue depuis mon smartphone et je n’échappe pas aux dernières sorties.