0

Quand une cyber attaque ne rapporte pas grand chose

Si vous ne vivez pas dans une grotte au fin fond de la jungle, totalement coupé du monde, sans eau, sans électricité ni télévision, vous avez très certainement entendu parler de la gigantesque cyber attaque qui a touché de nombreux établissements à travers toute la planète. En effet, pas moins de 200 000 victimes ont pu être recensées dans 150 pays différents et la vitesse à laquelle s’est propagée l’infection est inédite.

L’attaque a commencé vendredi et même si elle est aujourd’hui à peu près contenue, elle n’a pas totalement disparut. L’infection prend la forme d’un logiciel de racket qui chiffre les données présentes sur l’ordinateur et exige une rançon pour pouvoir déchiffrer vos données. Parmi les victimes se trouvent, la société Renault, le Service national de santé britannique ou encore l’opérateur espagnol Telefonica. Cette attaque a notamment pertubé de nombreux hôpitaux. Mais par chance, un jeune anglais a réussi à contenir quelque peu cette infection, presque par hasard. Aujourd’hui, cet homme est considéré comme un héros.

cyberattaque

Pour le moment, on ne sait pas qui est derrière cette attaque de grande envergure mais on sait combien cela a rapporté à la ou les personnes qui ont lancé cette attaque. En effet, le logiciel de racket baptisé WanaCrypt0r 2.0 demandait à chaque ordinateur, une rançon de 300 $ en Bitcoins. Ainsi, cela aurait rapporté la somme de près de 26 000 euros aux hackers. Avec une attaque de si grande ampleur, on aurait pu s’attendre à ce que la rançon exigée soit beaucoup plus importante.

Maintenant, il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que ces hackers derrière ce logiciel de racket soit démasqué et que cette attaque soit totalement stoppée.

Source : KrebsonSecurity

Christelle Roulet
Aimant les séries et les objets connectés je parcours l’actualité pour vous parler des nouveautés ou des tendances du moment. Je blogue depuis mon smartphone et je n’échappe pas aux dernières sorties.