0

T411 est tombé, mais à combien s’évalue la perte d’argent pour la SACEM ?

Nous vous en parlions il y a seulement quelques jours, l’un des sites de téléchargement illégal les plus connus avait été contraint de fermer. Ce site se nommait T411 et était célèbre car il proposait des milliers de liens de téléchargement illégaux pour des films, des séries, des musiques et même des jeux vidéo. Bien que ce genre de pratique soit totalement interdite, la fermeture de T411 va certainement rendre de très nombreuses personnes assez tristes.

T411 n’est pas le seul site à avoir été obligé de fermer, bien au contraire. Depuis quelques années, les plus gros sites de téléchargement illégaux ont eu ce genre de problèmes. Entre Downparadise ou encore Zone Téléchargement, pour ne citer qu’eux, la SACEM semble très en colère contre ces sites et surtout particulièrement active pour les faire fermer.

sacem

Ainsi, en se plaçant du côté de la SACEM, la perte d’argent serait colossale. Pour le moment les calculs n’ont pas encore été complètement terminés mais le manque à gagner se situerait entre 3 millions et 1 milliard d’euros. Des chiffres relativement conséquent qui montrent à quel point le téléchargement illégal peut faire perdre beaucoup d’argent. La fermeture de T411 permet donc à la SACEM de pouvoir cesser de perdre autant d’argent.

Pour le moment, 6 personnes en lien avec T411 ont déjà été arrêté mais il semblerait que ce ne soit que de supers modérateurs, ce qui voudrait dire que d’autres personnes et notamment les créateurs du site, sont encore en liberté. Quoi qu’il en soit, la SACEM semble ne pas vouloir en rester là et envisage même de poursuivre en justice toutes les personnes ayant posté beaucoup de liens illégaux sur le site T411.  En d’autres termes, de très nombreuses personnes pourraient donc être trainées devant les tribunaux, ce qui fait assez peur, il faut l’avouer.

Source : Alpa

Christelle Roulet
Aimant les séries et les objets connectés je parcours l’actualité pour vous parler des nouveautés ou des tendances du moment. Je blogue depuis mon smartphone et je n’échappe pas aux dernières sorties.