Pourquoi les jeux dématérialisés ne baissent pas leur prix ?

gameur

Les jeux vidéo dématérialisés sont de plus en plus plébiscités en raison des nombreux avantages qu’ils offrent. À la différence des jeux physiques, ils sont toujours disponibles, facilement accessibles, mais tout aussi coûteux.

Il n’est donc pas surprenant que les adeptes se posent la question de savoir pourquoi ils ne baissent pas de prix. La réponse dans cet article.

Une forte accessibilité

Le plus gros atout des jeux vidéo dématérialisés est leur accessibilité. Cette formule existe que ce soit sur Mac, sur PC ou à partir d’une console de jeu offrant la possibilité d’effectuer des téléchargements en ligne.

On trouve d’ailleurs des plateformes en ligne dédiée au téléchargement d’une panoplie de jeux. Sony est l’un des constructeurs ayant le plus grand succès dans ce domaine, notamment avec son service PlayStation Now.

Il y a aussi par exemple des plateformes de téléchargement de jeux pc 100% légale comme https://www.telecharger-jeu-pc.com/ ou STEAM.

Il n’est en effet plus nécessaire de se rendre en magasin. En payant en ligne, vous pouvez profiter au maximum de toutes les nouveautés en vous servant des appareils dont vous disposez déjà.

Cette grande flexibilité pousse de nombreux adeptes à se tourner vers les jeux dématérialisés. Ceci d’autant plus que nous sommes dans une société d’immédiateté ou l’on ne sait plus attendre. Quand on veut quelque chose, c’est tout de suite ! Et là, il suffit de quelques clics pour accéder à une interface et jouer librement.

Mais vu qu’ils sont aussi facilement accessibles, et qu’ils n’engendrent ni frais de production (au sens physique : emballage, gravure du CD…), ni de stockage, les joueurs se demandent pourquoi les constructeurs ne les vendent pas moins cher….

Il faut préserver la valeur du jeu physique

Lorsque les constructeurs et les éditeurs sont interrogés sur la question de la baisse des prix, les arguments ne manquent pas.

Mais il ressort la plupart du temps que le maintien de ces prix « haut » a pour objectif de préserver la valeur du jeu physique. En effet, si les prix des jeux vidéo dématérialisés étaient revus à la baisse, la plupart, sinon la totalité des joueurs se tourneraient exclusivement vers ces services en ligne.

Que deviendraient les jeux pour consoles vendues en magasins ?

En 2013, Yves Guillemot le PDG d’Ubisoft avait déclaré que ces jeux dématérialisés garderaient le même prix pendant longtemps. Il brandissait l’argument selon lequel, les distributeurs de jeux physiques seraient lésés si jamais des réductions drastiques des tarifs s’appliquaient aux jeux dématérialisés.

Mais d’autres raisons pourraient également justifier ces prix aussi élevés que ceux du jeu physique. En réalité, même si le joueur a l’impression qu’il n’utilise aucun matériel, il y a les serveurs et la bande passante qui sont mis à contribution, et ceci d’autant plus dans le cadre des jeux en streaming. Selon les constructeurs, il faut utiliser des serveurs de qualité et une bonne bande passante pour que les téléchargements effectués par les joueurs soient rapides.

Ceci étant, on pourrait comparer le jeu dématérialisé au jeu physique de cette manière :

  • Le coût du serveur et de la bande passante est équivalant :
  • Au temps de fabrication et aux matériaux utilisés ;
  • Aux coûts de stockage en magasin (consommation électrique, chauffage, salaire, loyer, etc.) ;
  • Aux couts de transport de chez le constructeur vers le vendeur.

Vu sous cet angle, les joueurs peuvent comprendre les raisons pour lesquelles les constructeurs ne baissent pas les prix des jeux vidéo dématérialisés.

Le jeu dématérialisé a beaucoup de succès

Même s’ils se plaignent de leurs prix, les amateurs de jeux vidéo ne peuvent pas se passer des jeux dématérialisés. Avec le développement des technologies numériques, les utilisateurs sont de plus en plus tournés vers les services en ligne et de moins en moins de personnes se donnent la peine de se déplacer pour effectuer des achats en grandes surfaces ou en boutique spécialisée comme Micromania.

Il est donc indéniable que les jeux dématérialisés attirent aujourd’hui beaucoup de monde.

Aujourd’hui, ils sont estimés à près de 50 %, les joueurs qui préfèrent se référer aux plateformes en ligne pour jouer. Parmi eux, au moins 70 % se ruent vers les versions free-to-play. Au fur et à mesure que les années passent, le nombre d’adeptes augmente.

La crise sanitaire de coronavirus a d’ailleurs accentué la demande pour ces jeux en ligne.

Les utilisateurs recherchaient des distractions à longueur de journée. Beaucoup de personnes ont vécu leur première expérience de jeu vidéo directement sur les plateformes en ligne à ce moment là. Et même si les prix sont les mêmes que ceux des jeux physiques, les distributeurs ont des offres promotionnelles qui permettent de bénéficier d’un abonnement à moindre coût.

Vincent Griveau

Créateur, développeur et rédacteur en chef de Easy Forma. Passionné par le numérique et adepte de nombreux jeux vidéo mythiques comme Space Invaders, Flight Simulator mais aussi Call Of Duty & League of Legends.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *