6 optimisations SEO pour un site internet mobile - EasyForma

6 optimisations SEO pour un site internet mobile

téléphone mobile

Depuis environ 10 ans, le secteur des smartphones s’est démultiplié. En effet, plus de 2,5 milliards de personnes utilisent des smartphones en 2018.

Cela représente un tiers de la population mondiale. Vous comprendrez facilement que si votre stratégie marketing n’est pas orientée vers l’optimisation SEO pour mobile,  il est temps de la changer.

Avec l’explosion de la transition digitale, faire un site mobile est devenu la priorité pour un bon nombre des entreprises.

Heureusement, depuis que la recherche internet sur mobile connaît une forte croissance, il y a un bon nombre d’astuces et de conseils que nous avons été capable d’identifier.

Ils vous permettront de rendre votre site internet “mobile-friendly” simplement. Cela améliorera votre SEO mobile de manière très importante.

Voici donc les 6 conseils pour optimiser votre site internet pour les mobiles.

La vitesse de chargement des sites internet

De nos jours, l’un des sujets principal est la vitesse de navigation et de chargement d’une page internet. Bien entendu,  les mots-clé et l’architecture du code utilisé le sont aussi, ils le seront toujours. Mais si vous avez des personnes cherchant votre site sur leurs téléphones, ils voudront des informations rapidement et pas au bout de 15 secondes de chargement.

Dans ce monde digital, les millisecondes ont de l’importance. Des outils tels que Pingdom vous permettront de voir exactement ce qui peut être optimisé sur votre site.

1) Penser à Google AMP

Que vous l’aimez ou non, Google AMP est l’un des meilleurs moyens pour avoir un site bien classé sur les résultats de recherche mobiles.

Le projet AMP est une initiative open source mis en ligne par Google en octobre 2015 afin d’améliorer les performances globales des sites internet pour mobiles. Il vante les mérites de sa propre structure web (AMP HTML) qui a été conçu pour créer des pages web très légères et ainsi permettre de réduire fortement les temps de chargement.

Même si le projet AMP est sans nul doute le seul framework développé spécialement pour la rapidité des pages internet, il va sans dire qu’avec le soutien de Google, ils sont dans une position confortable. Par exemple, les sites utilisant AMP framework comme structure de développement seront mis en cache directement pas Google sans aucun coût pour les développeurs (libre à eux de choisir un autre service de mise en cache s’ils le souhaitent).

Le problème pour AMP peut être que Google met en cache pour vous les pages de votre site internet. Il vous faudra donc peser les avantages et les inconvénients de cette solution tout en gardant en tête que la vitesse de chargement d’une page est le facteur principal pour les moteurs de recherches. Il est donc important de prendre le temps de faire vos recherches et de voir si AMP est une bonne solution pour vous.

2) Optimiser les images

Cela peut paraître plutôt logique, mais la meilleure façon d’augmenter la vitesse de vos pages internet est de transformer tous les gros contenus en petit.

Mais c’est souvent plus facile à dire qu’à faire.

Les images prennent de la place. Elles pèsent souvent un poid plus lourd que ce que vous pensez sur vos pages. En réalisant un audit lighthouse de ces dernières, vous vous rendrez rapidement compte de l’espace pris par les images.

La façons la plus simple de traiter le problème de poid des images est d’utiliser des logiciels gratuit comme Imagify, Smush ou encore TinyPNG. Ils possèdent tous des optimisations et vous pourrez réduire la taille de vos images de 50 à 80% en deux clics.

L’optimisation des images peut représenter un gain d’une seconde sur la vitesse de chargement de votre page ce qui est considérable.

3) Minimiser son Javascript et son CSS

Une fois optimisé, votre JavaScript et vos fichiers CSS ressembleront à un mur de texte illisible. En effet en retirant tous les espaces inutiles qui représentent des données à charger pour votre utilisateur, cela rendra votre site bien plus rapide. De plus, tous les navigateurs peuvent lire un code sans espace, il est donc temps de les supprimer.

Il vous suffit d’accéder à votre fichier CSS ou JavaScript, une fois que vous l’avez trouvé, copiez puis collez le code dans un logiciel de minification tel que JavaScript minifer ou CSS minifer. Une fois que cela est fait remplacez votre ancien code par le nouveau dans le fichier correspondant. Voilà, votre site gagnera en rapidité simplement.

L’expérience utilisateur (UX)

Les personnes ne sont pas des robots, ils s’en fiche de savoir si le site est optimisé pour le SEO mobile s’il n’est pas ludique à utiliser. Même si votre stratégie de mots-clé ou que votre structure est au top, ils partiront de votre site si son expérience de navigation n’est pas optimisée.

Depuis peu, Google a commencé à classer les sites pour leur expérience utilisateur en plus des facteurs SEO traditionnels tel que la vitesse de chargement ou les mots clés. Il faut donc s’assurer que votre site est optimisé pour les utilisateurs.

4) Arrêter les Pop-ups

Il n’y a rien de pire que d’être sur un site internet qui a des vidéos très intéressantes et où d’un coup tout l’écran est prit à l’assaut par un pop-up que vous ne pouvez pas fermer. Impossible même de trouver la petite croix pour le fermer. Surtout que vous vous fichez à 90% de l’information qui est proposée sur ce pop-up.

Ce n’est pas une bonne expérience pour l’utilisateur, et Google le sait. Si vous faites cela, il est vrai que les moteurs de recherche et les algorithmes ne vont pas vous pénaliser mais ils ne vont sûrement pas vous gratifier pour autant. De plus, vous perdrez souvent des visiteurs et votre taux de rebond sera élevé.

En parlant de trouver la croix où il faut cliquer..

5) Rendre vos éléments plus cliquables

Lorsque vous êtes en charge du design de la version mobile d’un site internet, les éléments cliquables doivent être visibles, distincts des autres éléments et responsives.

S’il y a un bouton, il faut qu’il ressemble et qu’il permette une action comme on s’y attend. Pas de fonctions cachées ou autres derrière l’action de cliquer. Si vous faites un pop-up qui peut être fermé par une X, assurez-vous qu’elle soit visible afin que l’utilisateur puisse la trouver rapidement. De plus, il faut que cette croix permette bien de quitter le pop-up et non une autre chose.

Les menus doivent être visibles, esthétiques et les vidéos devront pouvoir être lues simplement. Tout cela en incluant un design simple et sobre.

Il faut aussi que l’iconographie de votre site soit assez grande pour être touchée par le doigt d’un adulte. Il ne faut pas que l’utilisateur soit obligé de cliquer sur un endroit tout petit pour ouvrir ou fermer un menu par exemple.

6) Utiliser le responsive design

L’époque où il existait une version mobile de votre site est finie, il faut maintenant créer un site internet responsive design directement.

Il faudra qu’ils se ressemblent et qu’ils utilisent la même structure peu importe le support. C’est un facteur important pour Google lors du classement de votre page sur les résultats de recherche.

Les versions internet mobiles sont terribles, elles utilisent souvent de nombreuses redirections qui ralentissent l’expérience de l’utilisateur et qui les font fuir. De plus, il est souvent difficile d’y naviguer et il y a un bon nombre de fonctions accessibles uniquement sur ordinateur.

Cela regroupe donc un ensemble de mauvaises expériences que Google n’apprécient pas.

Il est donc important de développer son site en intégrant des outils de responsive design permettant à ce dernier de s’adapter à la taille de l’écran.

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a été utile !

6 optimisations SEO pour un site internet mobile
4 pour 1 vote
Vincent Griveau

Créateur, développeur et rédacteur en chef de Easy Forma. Passionné par le numérique et adepte de nombreux jeux vidéo mythiques comme Space Invaders, Flight Simulator mais aussi Call Of Duty & League of Legends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *