Cette lampe végétale utilise des bactéries pour produire de l’électricité

lampe végétale de L'UTEC

Le maintien de l’infrastructure dans la forêt tropicale est un ordre assez grand – la zone est dense avec de la végétation et sujettes à une humidité intense et des inondations. Des villages comme Nuevo Saposoa au Pérou ont eu leurs réseaux électriques handicapés ou détruits par les éléments, laissant les résidents à la merci de la lumière du jour ou les fumées de lampes de pétrole pour travailler, lire ou étudier. Des chercheurs de l’Université de l’Ingénierie et de Technologie du Pérou ont créé une nouvelle solution: une lampe à LED alimenté par une plante d’intérieur.

La lampe végétale de L’UTEC est actuellement plus un conduit pour les bactéries qu’une fougère électrifiée – les chercheurs ont construit une grille en métal dans un pot qui capte l’énergie libérée de Geobacters, une sorte de micro-organisme qui donne des électrons. Cette grille stocke l’énergie dans une batterie normale qui peut alimenter la lumière pour un maximum de deux heures par jour – fournir une plus brillante, plus saine source de lumière que les lampes à pétrole que les résidents Nuevo Saposoa ont été utilisés depuis le déluge.

Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *