Comment installer son sèche-linge ?

sèche linge high tech

Si le lave-linge est aujourd’hui un appareil indispensable dans une maison, le sèche-linge offre lui aussi des avantages indéniables. Pourquoi se priver quand on peut se faciliter la vie ? Le sèche-linge permet de profiter d’un linge parfaitement sec, quelle que soit la saison, sans avoir forcément besoin d’un espace extérieur, ni d’encombrer la maison ! En séchant tout votre linge très rapidement et en réduisant vos séances de repassage à l’essentiel, il vous fait économiser un temps précieux, et pas mal d’énergie. Bref, il a tout bon sur toute la ligne : impossible de lui résister ! C’est pourquoi vous avez décidé d’en installer un chez vous ou de remplacer votre ancien modèle.

Les différents types de sèche-linge

Tout d’abord, il faut savoir que l’installation d’un sèche-linge est différente selon le type d’appareils. À l’heure actuelle, il existe 3 “familles” de sèche-linge :
– Le sèche-linge à évacuation : C’est le sèche-linge classique, le moins coûteux à l’achat mais aussi le plus gourmand en énergie. Son principe est basé sur la circulation d’air chauffé destiné à débarrasser le linge de son humidité. L’air est chauffé à l’aide d’une résistance, avant d’être acheminé dans le tambour. Après avoir été chauffé et utilisé pour le séchage, l’air saturé d’humidité est rejeté à l’extérieur du sèche-linge via une gaine d’évacuation.
– Le sèche-linge à condensation : il envoie la vapeur produite dans un condensateur. Refroidie et transformée en eau, cette vapeur est acheminée dans un bac récupérateur. Quant à l’air sec, il est réacheminé vers l’extérieur de l’appareil, directement dans la pièce.
– Le sèche-linge pompe à chaleur : Il est une évolution du sèche-linge à condensation, avec en plus la capacité de récupérer la chaleur produite après condensation pour la “réinjecter” dans le tambour. Cette technologie permet d’économiser jusqu’à 60 % d’énergie et offre une température de séchage deux fois moins élevée que celle d’un sèche-linge classique. En plus d’être économique, sa température douce respecte parfaitement le linge et préserve les fibres de tous types de textiles (laine, tissus délicats…) Son dernier avantage : comme il produit très peu de chaleur et quasiment pas d’humidité, il peut être installé dans une pièce de petit volume ou même un placard, sans aucun risque.

Une autre option envisageable est celle du lave-linge séchant, un hybride entre lave-linge et sèche-linge qui cumule les 2 fonctions en un seul appareil. Sa fonction sèche-linge ne nécessite aucun branchement ni raccordement supplémentaire par rapport à l’installation d’un lave-linge classique. Cette solution gain de place s’adapte à tous les petits espaces en offrant un maximum de fonctionnalité.

installation sèche linge

Où installer votre sèche-linge ?

Il est conseillé de placer son sèche-linge dans une pièce aérée, sur un sol plan et résistant, en évitant tapis et moquettes car ils ont tendance à empêcher la bonne circulation de l’air. Évitez également d’installer votre appareil dans une pièce trop froide, non chauffée ou mal isolée (garage, extérieur…) car votre appareil utilise l’air ambiant pour sécher le linge. Plus l’air sera froid, plus votre sèche-linge perdra en efficacité. Il risque de mettre plus de temps à sécher votre linge !

Concernant l’électricité, les règles de sécurité sont les mêmes que pour un lave-linge : ne pas utiliser de rallonge ou de multiprise, placer votre appareil à plus de 60 cm d’un point d’eau (lavabo, baignoire, évier…) et le brancher sur une prise reliée à la terre.

Il est conseillé d’installer un sèche-linge à évacuation ou à condensation dans une pièce d’au moins 9 m2. Quant au sèche-linge pompe à chaleur, il peut être installé absolument partout, sous réserve d’un branchement possible, bien sûr !

N’importe quel modèle de sèche-linge frontal peut être superposé au-dessus d’un lave-linge à hublot, sans travaux de bricolage et sans risque de chute de l’appareil. Pour cela, il suffit de vous procurer un simple kit de superposition universel. Certains kits sont même dotés d’une tablette particulièrement pratique pour déposer votre corbeille à linge et vous faciliter la tâche !

Bien qu’ils soient de plus en plus rares, il existe également des sèche-linge “top”, c’est à dire à ouverture par le haut. Un peu moins larges que les modèles à hublot (15 cm environ), ils ont aussi une plus faible capacité (6 kg contre 7 à 9 kg pour un sèche-linge frontal). Faciles à remplir et à vider, mais ils ne peuvent pas se superposer sur un lave-linge.

Notre conseil spécial “petits espaces”: Si vous occupez un appartement de petite taille ou si vous manquez de place, mieux vaut opter pour un sèche-linge à condensation sans raccordement à un tuyau d’évacuation, ou un sèche-linge pompe à chaleur, encore plus facile à installer même dans les volumes les plus réduits voire confinés. Pour gagner encore plus de place, pensez également aux combinés 2 en 1 ! Les lave-linges séchants ont de quoi séduire toutes celles et ceux qui vivent dans un studio et qui refusent d’envahir leur espace intérieur avec un étendoir !

L’installation de votre sèche-linge

Installer un sèche-linge à évacuation

La condition nécessaire à l’installation de ce type de sèche-linge est de pouvoir relier la gaine à un système d’évacuation adapté. Celle-ci doit mesurer moins de 2 mètres de long et il est recommandé de la placer à moins d’1 mètre de hauteur, pour éviter tout retour de vapeur. La gaine peut être adaptée sur une fenêtre, un système d’aération ou un bac condenseur. Si votre logement ne dispose pas d’un système de ventilation approprié, vous pourrez être amené à percer un mur extérieur pour créer une voie d’évacuation sur laquelle raccorder la gaine. Pour des raisons de sécurité et d’hygiène, il est fortement déconseillé de raccorder la gaine à une VMC ou à un conduit de cheminée.

sèche linge dans une salle de bain

Installer un sèche-linge à condensation

Un sèche-linge à condensation ne nécessite aucun raccordement ni installation particulière. Ses seules contraintes ? Pouvoir le brancher à une prise électrique reliée à la terre et vider régulièrement le bac récupérateur contenant la vapeur refroidie. Il est également nécessaire de bien régler les pieds de votre sèche-linge pour qu’il ne soit pas bancal, ce qui fausserait la sensibilité du flotteur destiné à vous avertir lorsque le bac est plein.

Installer un sèche-linge pompe à chaleur

C’est le type de sèche-linge à condensation le plus simple à installer, mais aussi à utiliser car il fonctionne en circuit fermé. Il suffit de le placer à l’endroit souhaité, de le brancher, et le tour est joué !
Faites votre choix tranquillement chez vous : Electro Dépôt s’occupe de tout le reste, comme vous voulez ! Découvrez en ligne toute une gamme de sèche-linge ainsi que tous les accessoires sèche-linge dont vous avez besoin et passez votre commande en toute simplicité. Ensuite, c’est vous qui voyez ! Nos produits sont disponibles en 1 h dans l’un de nos 80 magasins. Vous n’avez plus qu’à venir chercher votre commande, nous vous aiderons à transporter vos appareils lourds ou volumineux jusqu’à votre véhicule pour les emporter facilement. Vous préférez être livré ? Nous vous proposons la livraison à domicile ou en points-relais. Avec Electro Dépôt, vous êtes en confiance : nos produits électroménager et multimédia sont garantis 2 ans* !

Noter cet article
Vincent Griveau

Créateur, développeur et rédacteur en chef de Easy Forma. Passionné par le numérique et adepte de nombreux jeux vidéo mythiques comme Space Invaders, Flight Simulator mais aussi Call Of Duty & League of Legends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *