Sécurité informatique des PME : top 3 des bonnes pratiques

cyberattaque

Les cyberattaques n’épargnent pas les PME, même si celles-ci, faute de moyens ou d’informations, en font une question de second ordre. Elles sont souvent plus faciles à atteindre parce que leurs installations sont moins protégées, et parce que le personnel n’est pas suffisamment formé et sensibilisé pour prévenir ces menaces. Les fournisseurs du marché proposent déjà des solutions de sécurité informatique efficaces que vous pouvez personnaliser pour correspondre au mieux à votre politique de sécurité.

1 – Effectuer une mise à jour régulière

Vol de données, malversation financière, chantage, les PME sont confrontées à de nombreuses difficultés dans le cadre de leurs activités. Ces menaces sont généralement la résultante d’un système informatique défaillant. C’est pourquoi une mise à jour régulière s’avère indispensable pour assurer une sécurité informatique permanente. En clair, la mise à jour permet de disposer d’une version plus récente des logiciels ou applications utilisés. Cette action favorise le profit d’un système plus performant, car la mise à jour intègre de nouvelles fonctionnalités, elle corrige les erreurs, comble les failles relevées dans l’ancienne version. Par exemple, une licence Kaspersky Total Security, quelle que soit sa fiabilité, peut être contournée par les hackers. Mais en lui assurant une mise à jour régulière, elle saura résister efficacement contre les nouveaux virus et autres systèmes malveillants.

2 – Opter pour l’installation des antivirus

Les virus malveillants comme un cheval de Troie informatique sont monnaie courante dans les parcs informatiques. Ils s’incrustent et se propagent au sein des ordinateurs, freinant leur fonctionnement normal. Cela peut non seulement endommager votre matériel, mais également le rendre inutilisable. L’installation d’un antivirus est l’alternative idéale pour prévenir ce type de désagréments. Les antivirus sont des programmes informatiques élaborés pour répondre ponctuellement aux menaces relatives aux malwares. Il en existe sous plusieurs types avec des niveaux de performances tout aussi variés. En installant de bons antivirus au sein de votre système informatique, vous lui assurez une protection optimale. Privilégiez surtout un logiciel disponible en version payante pour augmenter les chances de réussir votre coup. Sans oublier de lui assurer une mise à jour régulière afin d’améliorer constamment son efficacité à détecter les virus.

3 – Privilégier le chiffrement des données

Les données relatives au fonctionnement d’une entreprise sont généralement très sensibles. Prendre le risque de les laisser dans les mains d’une personne extérieure peut engendrer des conséquences graves. Nombreuses sont les entreprises qui en sont quotidiennement victimes, subissant des chantages et des menaces qui entravent leur prospérité. Le chiffrement des données permet de réduire ces risques. Il consiste à déguiser les renseignements et détails sensibles personnels ou publics détenus par une entreprise. Ces données seront totalement inaccessibles ou incompréhensibles, sauf pour les personnes qui sont autorisées à y avoir accès. Pour cela, on établit un système : il peut s’agir d’un message, des chiffres et des lettres composant un code ou une clé pouvant permettre de chiffrer et de déchiffrer les données concernées. Au-delà de vouloir limiter l’accès à des informations importantes en interne, le chiffrement permet de prévenir également les cas de vol ou de perte d’un matériel comportant des éléments très sensibles. Au cas échéant, l’individu en possession du matériel en question aura du mal à le déverrouiller.

Vincent Griveau

Créateur, développeur et rédacteur en chef de Easy Forma. Passionné par le numérique et adepte de nombreux jeux vidéo mythiques comme Space Invaders, Flight Simulator mais aussi Call Of Duty & League of Legends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *