0

Nintendo Switch : comment hacker la console ?

La Switch est la dernière console hybride de Nintendo. Il s’agit de la version améliorée de la Wii U. Dès son lancement, elle connait un grand succès au niveau mondial. Mais sa célébrité est également sa faiblesse… En effet, la console n’est pas sans faille. Ce point faible a donné l’occasion aux experts en hacking de cracker la fameuse Nintendo Switch. 2018 est donc l’année du hack pour la Switch !

C’est depuis quelques mois maintenant qu’il est possible de hacker la console de jeux japonaise. Si vous êtes intéressé, nous allons alors vous apporter une solution permettant le hack de la Switch.

Nintendo Switch : victime d’une faille impossible à patcher

Le point faible détecté dans la console Nintendo Switch concerne son processeur, le Tegra X1 développé par la société japonaise Nvidia. Cette puce est une sorte de moteur ou une pièce maîtresse pour la machine de Nintendo. Le processeur est aussi utilisé dans certains téléphones Android.

Cette faille de la Nintendo concerne l’aspect informatique du matériel, c’est-à-dire le hardware. Donc, il sera difficile pour la firme de résoudre le problème par l’envoi des mises à jour aux utilisateurs, ou encore sur le web. Nintendo ne pourra corriger cette faiblesse que pour les prochaines versions de ses consoles. C’est pourquoi cette faille fait le plus grand bonheur des bidouilleurs !

console Nintendo

La solution Xecuter SX PRO

La Team Xecuter a lancé la solution SX PRO. Disponible sur ce site, elle permet de cracker la Nintendo Switch.

Lorsque l’on parle de hacking en informatique, on a tendance à penser au problème de sécurité dont les personnes malintentionnées peuvent profiter. À titre d’exemple, avoir le contrôle de la console d’un autre joueur. Mais dans ce cas précis, on ne parle pas de ce genre de piratage. Il s’agit plutôt d’un jailbreak.

Tour d’horizon sur le jailbreak

Le jailbreak est un anglicisme désignant une pratique qui consiste à installer des logiciels tiers sur la machine en question. Concernant la Switch, il s’agit d’y installer des programmes non validés par Nintendo. Il pourrait s’agir de jeux vidéo piratés, de Linux ou encore d’autres systèmes d’exploitation permettant d’optimiser la capacité de la console. Pour faire simple, le principe du jailbreaking est de dépasser les limitations d’un logiciel ou d’un appareil électronique par l’ajout de fonctionnalités supplémentaires.

Jailbreaker n’est pas un jeu d’enfant. Ce genre d’exploit nécessite une grande aisance technique.

Caractéristiques du Xecuter SX PRO

Le SX PRO est un dongle élaboré par la Team Xecuter. Il inclut le Xecuter SX OS. Le kit Xecuter SX PRO vous permettra de lancer le mode RCM de la console, une licence SFW à installer sur la console Switch (SX OS). Vous n’aurez pas besoin d’ouvrir ni de souder la console Nintendo. Avec ce pack, vous pourrez lancer vos copies de jeux Nintendo Switch.

Pour le hack de votre Nintendo, le kit comprend un dongle USB type C, clé USB à utiliser une seule fois pour l’installation du système d’exploitation ; une licence du logiciel SX OS et un module Jig pour le passage de la console en mode RCM (reliability-centered maintenance) Recovery Mode sur Switch.

Xecuter SX PRO est compatible avec toutes les régions et firmwares de la Switch. Ainsi, il peut cracker la mise à jour de la Switch firmware 5.0.2.

À titre d’information, sachez que la société Modchip France est revendeur officiel de ce produit. En termes du hack de console en France, elle est leader sur le marché.

Nintendo Switch : comment hacker la console ?
5 pour 1 vote
Vincent Griveau

Créateur, développeur et rédacteur en chef de Easy Forma. Passionné par le numérique et adepte de nombreux jeux vidéo mythiques comme Space Invaders, Flight Simulator mais aussi Call Of Duty & League of Legends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *