Blizzard stoppe les micro transactions dans Overwatch et Heroes of the Storm en Belgique

overwatch

Il y a peu, une énorme polémique éclatait autour des micro transactions. La cause ? Le fameux Star Wars Battlefront II. Et pour cause, devoir mettre la main au portefeuille pour pouvoir progresser dans un jeu ou être avantagé, cela a provoqué la grogne des joueurs qui n’ont pas hésité à carrément boycotter Star Wars Battlefront II. Face à cette polémique grandissante, plusieurs enquêtes ont été ouvertes et notamment en Belgique. Forcément, ces enquêtes ont eu des conséquences pour de nombreux éditeurs et développeurs de jeux vidéo.

Blizzard en première ligne

Le résultat de ces enquêtes est sans appel : les micro transactions dans les jeux vidéo sont la même chose que les jeux d’argent. Par conséquent, il faut les stopper. Récemment, plusieurs titres ont donc retiré leurs micro transactions comme Star Wars Battlefront II ou encore La Terre du Milieu : L’Ombre de la guerre. Pour CS:GO et NBA 2K, en revanche, les micro transactions ont disparu en Belgique et aux Pays-Bas. Désormais, c’est au tour de Blizzard de subir les conséquences de ces enquêtes. Ainsi, dans très peu de temps, les joueurs Belges ne pourront plus s’offrir de coffres en argent réel ni même en gemmes pour les jeux Overwatch et Heroes of the Storm. Alors certes, le contenu de ces coffres étaient purement esthétique puisqu’ils contiennent des skins, des émotes, des célébrations… Toutefois, comme il est possible de les acheter avec de l’argent réel, Blizzard n’a pas eu d’autres choix que de se plier à cette nouvelle règle. Pour les joueurs vivant en Belgique, sachez que vous pourrez toujours recevoir vos coffres en tant que récompense lorsque vous monterez de niveau par exemple.

Electronic Arts fait de la résistance

Si Valve, 2K Games ou encore Blizzard ont accepté de retirer les micro transactions de certains de leurs jeux en Belgique, Electronic Arts fait de la résistance et refuse que les packs de cartes qui sont vendus dans le mode de jeu Ultimate Team soient considérés comme des jeux d’argent. Le problème c’est la Commission des jeux de hasard de Belgique ne l’entend pas de cette oreille et si Electronic Arts ne fait pas comme les autres, le studio risque jusqu’à 5 ans de prison et 800 000 euros d’amende. Les conséquences sont relativement lourdes. Reste donc plus qu’à savoir quelle décision prendra Electronic Arts vis à vis des micro transactions.

Blizzard stoppe les micro transactions dans Overwatch et Heroes of the Storm en Belgique
4 pour 1 vote
Christelle Roulet

Aimant les séries et les objets connectés je parcours l’actualité pour vous parler des nouveautés ou des tendances du moment. Je blogue depuis mon smartphone et je n’échappe pas aux dernières sorties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *