Comment espionner un mobile et s’en prémunir ?

smartphone

Malgré la législation française qui interdit la récupération des informations sur le smartphone d’une personne sans son accord, il est encore possible d’être victime d’un espionnage. En effet, le téléphone étant devenu un produit indispensable dans la vie quotidienne, il est également devenu un objet de convoitise.

Un espionnage via une application

Les smartphones sont devenus une mine d’informations personnelles depuis son évolution. De ce fait, ils recèlent plusieurs secrets qui peuvent intéresser d’autres personnes. Selon le journal Le Parisien, une femme sur trois reconnait avoir fouillé le mobile de son conjoint. Mais si vous ne voulez pas être prise en flagrant délit, il y a un autre moyen pour regarder les informations dans le téléphone de votre conjoint, mais avec son accord. Vous pouvez également l’utiliser pour surveiller celui de votre enfant.

L’être humain étant très curieux, plusieurs développeurs d’applications ont su saisir cette occasion pour développer ces mouchards. Cependant, les meilleures d’entre elles sont payantes. Mais vous pouvez également en trouver des gratuites comme Spyfer le logiciel espion gratuit. Malgré la prolifération de ces applications, la loi reste sévère en ce qui concerne toutes les opérations d’espionnage de téléphone, même s’il s’agit de votre conjoint ou de votre enfant.

Comment utiliser un logiciel d’espionnage sur un téléphone ?

On le répète encore, pour pouvoir installer ce genre d’application et pour qu’elle soit légale, vous avez besoin de l’accord du propriétaire du téléphone, qu’il soit votre enfant ou votre conjoint. Les applications sont en effet de véritables mouchards permettant d’enregistrer tous les mouvements du téléphone espionné. Elles peuvent fonctionner sous iOS ou Android selon le modèle. En général, elles sont vendues comme étant un logiciel pour assurer le contrôle parental, mais elles peuvent faire beaucoup plus. Grâce à ces applications, vous aurez accès à l’intégralité de la communication de l’autre smartphone. Certaines d’entre elles sont même dotées d’un logiciel permettant d’enregistrer tout ce qui est tapé sur le clavier.

D’autres applications vous offrent la possibilité de suivre le déplacement de votre enfant pour plus de sécurité. D’ailleurs, elles sont souvent moins intrusives qu’une application d’espionnage. Vous pouvez ainsi tracer tous les déplacements de votre enfant via une balise GPS. En plus de la surveillance, cette application peut être un bon outil pour lutter contre les enlèvements.

Comment éviter à votre téléphone d’être espionné en retour ?

L’information sur comment espionner le téléphone de votre entourage peut peut-être vous intéresser, mais qu’en est-il de votre propre téléphone ? Si celui des autres vous intéresse, il est fort possible qu’ils s’intéressent aussi au vôtre. Donc, si vous ne voulez pas être victime d’espionnage de téléphone, il suffit d’y mettre un code d’accès. Cette solution empêche une tierce personne d’installer un mouchard sur votre téléphone, car pour y accéder elle aura besoin de votre code d’accès. Bien évidemment, il est inutile de préciser qu’il ne faut pas partager ce dernier.

Pour être sûr de la sécurité des applications que vous utilisez, évitez de les prendre sur d’autres plateformes que celles de vente d’application qui sont Play Store et App Store. Éviter également de cliquer sur un lien ou pièce jointe dont vous n’êtes pas sûr. Et enfin, éviter au maximum d’accéder aux réseaux wifi publics. Ce sont les terrains d’opération des espions. Si toutes ces solutions ne vous suffisent pas, l’installation d’un antivirus peut également vous sauver. Les antivirus ont souvent des fonctionnalités de sécurisation de téléphone.

Vincent Griveau

Créateur, développeur et rédacteur en chef de Easy Forma. Passionné par le numérique et adepte de nombreux jeux vidéo mythiques comme Space Invaders, Flight Simulator mais aussi Call Of Duty & League of Legends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *