La neutralité du web, aux États-Unis, c’est fini !

internet

En l’espace de quelques années, internet s’est intégré à tous les foyers et désormais il est impossible de s’en passer tant les possibilités sont nombreuses. En effet, grâce à internet, il est possible de faire des recherches, de discuter avec des amis du monde entier, de faire des achats, de faire ses courses ou encore de chercher du travail. Et bien sûr, tout cela, on le fait sans même se déplacer de chez soi, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. En d’autres termes, lorsqu’internet a vu le jour, ce fut une véritable révolution.

Si vous avez l’habitude d’utiliser internet, vous devez certainement savoir que cet outil est identique pour tout le monde. En effet, peu importe le contenu utilisé, il est traité de manière neutre et égalitaire. Cela s’appelle la neutralité d’internet et ça existe depuis les années 70. Concrètement, si vous regardez Youtube en étant abonné chez SFR, la navigation sera aussi fluide que si vous regardez Youtube en étant abonné chez Bouygues Télécom. Pour faire simple, tous les contenus se trouvant sur internet sont traités de la même manière.

Mais ça, c’était avant, du moins, aux États-Unis. En effet, la commission fédérale des communications (FCC) vient tout juste de voter et de mettre fin à la neutralité d’internet aux États-Unis. Qu’est-ce que cela change ? En fait, désormais, en Amérique, les fournisseurs d’accès à internet pourront augmenter ou réduire la vitesse du débit en fonction des services et même proposer des contenus prioritaires. Cela pourrait donc entrainer une hausse du coût des abonnements internet.

net

Pour l’heure, cela ne touche que les États-Unis et notre président ne s’est pas exprimé sur le sujet. Impossible donc de savoir s’il est favorable à cette démarche ou contre. Certains opérateurs français commencent même à penser à ce qu’ils pourraient faire si une telle chose arrivait chez nous. De nos jours, tout le monde n’est pas pour la neutralité d’internet, ce vote aux États-Unis en est la preuve. Toutefois, la colère monte quand même chez de nombreux utilisateurs qui craignent que leur débit soit considérablement réduit s’ils ne souscrivent pas telle ou telle offre. D’ailleurs, il y a quelques années, une polémique avait éclaté. En effet, certains opérateurs bloquaient, visiblement et volontairement, l’accès à certains sites.

Et vous, que pensez-vous de la neutralité d’internet et de son abrogation ? Êtes-vous pour ou contre ?

Source : Macg.co

Noter cet article
Christelle Roulet

Aimant les séries et les objets connectés je parcours l’actualité pour vous parler des nouveautés ou des tendances du moment. Je blogue depuis mon smartphone et je n’échappe pas aux dernières sorties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *