La Terre du Milieu : l’Ombre de la Guerre, Warner Bros met enfin un terme aux micro transactions

shadow

Souvenez-vous, il y a quelques mois, une grande polémique avait ébranlé le monde du jeu vidéo. Cette polémique concernait l’abus des micro transactions et c’était Star Wars Battlefront II qui en avait fait les frais. Et pour cause, après avoir payé un jeu 70€, devoir encore payer en plus pour profiter pleinement de son jeu est impensable pour les joueurs. De plus, lorsque les achats payants in-game avantagent les joueurs dans les modes multijoueurs, là c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Bien évidemment, Star Wars Battlefront II n’est pas le seul jeu à proposer des micro transactions. En effet, récemment, La Terre du Milieu : l’Ombre de la Guerre en a aussi proposé et la grogne des joueurs ne s’est pas faite attendre.

Mieux vaut tard que jamais

Depuis hier, une mise à jour est disponible pour le jeu l’Ombre de la Guerre (Shadow of War). Cette mise à jour apporte du nouveau contenu comme de nouveaux skins ainsi que l’augmentation du niveau max des orques qui passe donc de 80 à 85. Par ailleurs, une nouvelle devise a également fait son apparition dans le jeu. Baptisée la Marian, cette monnaie est utilisable pour entrainer son armée, la faire montée de niveau ainsi que pour la personnaliser. Mais ce qui attire vraiment dans cette mise à jour c’est l’abandon de toutes les micro transactions du jeu. Une très bonne nouvelle pour tous les fans de la franchise qui avaient pesté contre cette nouvelle politique. Bien sûr, cette mise à jour arrive malheureusement un peu tard et bon nombre de joueurs ont déjà abandonné le jeu à cause des frustrations liées aux micro transactions. Dans tous les cas, les nouveaux venus qui n’avaient pas fait le titre à sa sortie pourront pleinement en profiter sans que les micro transactions nuisent à leur expérience de jeu.

Les micro transactions : pour ou contre ?

Alors certes, les micro transactions font réagir, la plupart du temps, de manière négative. Toutefois, qui sont réellement les fautifs dans l’histoire ? Les entreprises qui cherchent à se faire un peu plus d’argent grâce aux micro transactions ou les gens qui dépensent parfois des sommes folles en achats virtuels ? Si les gens n’achèteraient pas ce qui se trouve dans les boutiques virtuelles, les éditeurs et les développeurs n’en proposeraient plus ? Et vous, êtes-vous pour ou contre les micro transactions dans les jeux vidéo ?

Christelle Roulet

Aimant les séries et les objets connectés je parcours l’actualité pour vous parler des nouveautés ou des tendances du moment. Je blogue depuis mon smartphone et je n’échappe pas aux dernières sorties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *