0

Electronic Arts : l’une des entreprises les plus détestées aux États-Unis

Les développeurs de jeux vidéo sont aussi appréciés que détestés. En fait, leur réputation varie en fonction des jeux qu’ils réalisent. Ainsi, un développeur de jeux vidéo peut être acclamé par la critique durant un temps puis totalement dénigré à la sortie d’un nouveau jeu. Puis il y a les entreprises qui ne cessent de cartonner au fil des années car elles produisent des séries mythiques. Parmi ces entreprises, on retrouve sans grande surprise Electronic Arts. En effet, avec des franchises telles que FIFA, les SIMS, Battlefield ou encore Need For Speed, Electronic Arts était particulièrement apprécié des joueurs.

Mais pourquoi employer le passé me direz-vous ? Pour la simple et bonne raison qu’Electronic Arts vient d’entrer dans un classement américain qui n’est pas des plus élogieux : le top 20 des entreprises les plus détestés aux États-Unis. Et le pire, c’est qu’Electronic Arts se trouve à la cinquième place de ce classement, ce qui est tout de même plutôt rabaissant, il faut l’avouer.

star wars

Vous vous demandez sûrement pourquoi une telle entreprise fait partie de ce classement alors qu’elle réalise des franchises aimées de tous les joueurs ? Il n’y a qu’une seule raison, la nouvelle politique du studio. Et pour cause, avec le nombre conséquent de DLC qu’Electronic Arts produit pour la plupart de ces jeux, cela fait enrager les joueurs qui n’ont pas envie, ni les moyens de payer encore et encore pour avoir un jeu complet. Mais ce qui a vraiment mis le feu aux poudres concerne la polémique autour de Star Wars Battlefront II et les fameuses lootboxes.  Vous en avez certainement entendu parler non ? Ces fameux bonus que les joueurs pouvaient acheter avec de l’argent réel et qui étaient délivrés dans le jeu assez aléatoirement mais qui permettaient d’avoir un certain avantage sur les autres joueurs. Forcément, les gamers du monde entier se sont ligués contre Electronic Arts qui n’a pas tardé à expliquer que le système de progression serait prochainement complètement revu.

Mais le mal était déjà fait et c’est ce qui a valu à la firme de se retrouver dans ce classement des 20 entreprises les plus détestées aux États-Unis. Et vous, êtes-vous d’accord avec tout ceci ? Pensez-vous vraiment qu’Electronic Arts mérite d’être dans ce classement et à une si haute place ?

Source : USA Today

Electronic Arts : l’une des entreprises les plus détestées aux États-Unis
4.7 pour 3 votes
Christelle Roulet

Aimant les séries et les objets connectés je parcours l’actualité pour vous parler des nouveautés ou des tendances du moment. Je blogue depuis mon smartphone et je n’échappe pas aux dernières sorties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *