Les avantages de l’impression 3D

impression 3D

L’impression 3D révolutionne la production industrielle depuis maintenant plus de dix ans. Au point que l’on parle d’une nouvelle révolution industrielle. Quels sont les avantages de la 3D pour les différents secteurs de l’industrie ? Réponse dans notre article.

L’essor de l’impression 3D

L’impression 3D fait souvent la Une ces dernières années. Les médias multiplient les reportages sur les fablabs ou les ateliers d’impression 3D, où tout un chacun peut bénéficier d’une impression. Le principe est simple : on construit sa maquette en 3D en amont ou sur place, on l’imprime et on repart avec. Une technologie de pointe accessible au commun des mortels. Il est vrai que cela a des allures de révolution.

D’autant que l’impression 3D connaît aussi un essor dans les différents secteurs de l’industrie. On parle même d’une nouvelle ère industrielle. Est-ce vraiment le cas ? Et pourquoi ?

Impression 3D : une révolution industrielle ?

Si l’impression 3D est encore peu connue du grand public et peut donc encore sembler, d’un point de vue extérieur, être une technologie peu développée, elle est en réalité utilisée dans de nombreux domaines de l’industrie. Les entreprises à la pointe de la technologie comme Airbus, Peugeot ou encore Safran l’utilisent depuis une dizaine d’années déjà. L’impression 3D connaît surtout son essor dans les secteurs de l’aéronautique et de l’automobile. Déjà en 2013, 56 000 imprimantes 3D ont été vendues dans le monde. Soit un marché qui a connu une hausse de 62% en 2014. Pour comprendre en quoi l’impression 3D représente une révolution industrielle, il faut étudier de plus près ses différents avantages.

Les avantages de l’impression 3D

imprimante 3D

Un gain de temps

L’impression 3D, contrairement à ce que l’on pourrait penser, permet un gain de temps considérable dans l’industrie. En effet, cette technique permet de réaliser des prototypes très rapidement. Un gain de temps, donc, mais aussi d’argent. Et, pour les entreprises qui utilisent cette technologie, c’est aussi un atout concurrentiel. Dans le secteur de l’automobile par exemple, le prototypage 3D rapide de pièces comme le moteur ou les pièces détachées peut réellement permettre d’innover.

Une production sur mesure

Si l’impression 3D séduit les industriels, c’est aussi par la personnalisation qu’elle peut offrir aux clients. Dans le secteur de l’automobile encore une fois, c’est un véritable avantage. Car personnaliser certaines pièces d’un véhicule est possible sans augmenter le temps de fabrication. Et représentera un réel atout pour orienter le choix des prospects et clients. A terme, on peut imaginer une personnalisation de toutes sortes d’objets, dans leur design mais aussi leurs fonctionnalités.

Impression 3D : vers la production en série

Si l’impression 3D progresse vite, elle se heurte à un problème majeur : le temps de fabrication. Si l’on veut imprimer une pièce complexe de grande taille, il faut compter plusieurs dizaines d’heures d’impression. C’est pourquoi on est encore loin de l’impression 3D d’un véhicule entier par exemple. Dans tous les secteurs de l’industrie, un temps de production aussi long ne permet pas la production en série de pièces importantes. Un défi à relever pour l’impression 3D !

Relocaliser la production

Autre avantage de l’impression 3D : une production locale devient peu coûteuse, de grande qualité et personnalisable. De quoi relocaliser la production de nombreuses pièces mais aussi de petits objets qui peuvent déjà être conçus entièrement grâce à l’impression 3D. Pour les différents industriels, c’est aussi un moyen d’assurer un service après-vente rapide et fiable. Une pièce est défectueuse ? Un atelier d’impression 3D local se charge d’imprimer la pièce et de l’envoyer au SAV de l’enseigne. On peut imaginer une économie locale et plus circulaire grâce à l’impression 3D. Là aussi, il y a des airs de révolution.

Impression 3D et lutte contre le coronavirus

Preuve qu’une production locale, rapide et fiable s’avère nécessaire : l’impression 3D a permis de pallier en partie à la pénurie de matériel médical lors de l’épidémie de Covid-19. Dès le début de la propagation du coronavirus en France, les professionnels de l’impression 3D se sont mobilisés pour concevoir et imprimer des respirateurs, des valves, du matériel d’incubation. Les imprimantes 3D tournaient jour et nuit pour soutenir la production de matériel médical.

Pour que ceux et celles qui ont continué à travailler soient protégés et pour anticiper le déconfinement, les ateliers d’impression 3D ont également fabriqué des visières de protection mais aussi des crochets personnels pour l’ouverture des portes, placards et tiroirs. Ces crochets, équipés d’un doigt, permettent également de manipuler les boutons des machines, des ascenseurs, des WC, etc. Une production aussi rapide sur le territoire français n’aurait pas été possible autrement qu’avec l’impression 3D.

Vincent Griveau

Créateur, développeur et rédacteur en chef de Easy Forma. Passionné par le numérique et adepte de nombreux jeux vidéo mythiques comme Space Invaders, Flight Simulator mais aussi Call Of Duty & League of Legends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *