Ransomwares : comment faire face aux cybercriminels

À l’ère de la communication digitale, nombreux bénéfices et avantages ont été apportés et réalisés. Or, cela n’échappe pas à certains parasites qui entravent une navigation sécurisée, les cyberattaques en font partie. De jour en jour, les risques que courent les particuliers et les entreprises s’accroissent, leurs données personnelles et professionnelles sont menacées dans leur confidentialité., Autant s’en prémunir !

Les ransomwares : l’inconvénient de la nouvelle technologie

Les ransomwares, nommés aussi rançongiciels, se classent dans la catégorie des logiciels malveillants. En effet, en dehors des risques liés au piratage des données personnelles de nombreuses victimes, la dangerosité de ces logiciels est notamment liée à la simplicité de leur installation.

En d’autres termes, en cas d’absence de sensibilisation voire de formation à ce propos, c’est difficile pour les utilisateurs de faire la part des choses : un site de partage, une faille de sécurité ou encore un mail infecté sont largement suffisants pour bloquer l’ordinateur de la victime via le logiciel qui y est transmis.

ransomwares

Parce que les statistiques sont toujours plus parlantes, un coût moyen de 450 euros / rançon a été enregistré en 2017, et ce, chez des victimes qui représentent un pourcentage de 45%. Des données qui font couler beaucoup d’encre et qui, malheureusement, éveillent une grande inquiétude chez tous les utilisateurs, particuliers comme entrepreneurs. S’ajoute à ces éléments la mise en évidence d’une transmission essentiellement par mail avec un pourcentage de 81%.

L’année passée plus de 4% de mails renfermaient des ransomwares et en moyenne, 20000 ordinateurs sur le territoire français subissent mensuellement des attaques de logiciels malveillants. Des chiffres alarmants qui pointent du doigt cette cybercriminalité.

Se protéger de ces cyberattaques

Prendre conscience des risques et se former

Aucune mesure ne pourra aboutir au succès si l’utilisateur lui-même n’est pas formé et sensibilisé sur les méthodes empruntées par les cybercriminels. Une formation régulière et une mise à jour des connaissances sont requises pour une sécurisation optimale. Les guides de recommandation et de sensibilisation publiés constamment par l’ANSSI sont mis à disposition des utilisateurs afin de leur transmettre toutes les nouveautés relatives aux bonnes attitudes à adopter en vue de faire face aux cyberattaques.

Surveiller les mises à jour de ses logiciels et systèmes

Une des actions des ransomwares est l’exploitation des failles de vos logiciels ou de vos systèmes, autant dire qu’il est indispensable de procéder à un contrôle régulier de tous les systèmes et logiciels. Le but est de supprimer toute source éventuelle de vulnérabilité que peuvent exploiter les cybercriminels.

Utiliser un système efficace de protection de mails

Nous l’avons bien mentionné, 81 % d’attaques proviennent des mails, mieux vaut les sécuriser. La meilleure solution pour les entreprises surtout est d’opter pour un logiciel de protection de mails doté de nombreuses bases de signatures de virus. En effet, un anti-ransomware tel que le logiciel anti-malware Altospam sera le parfait allié pour faire face aux différents spams et virus.

Procéder à des sauvegardes régulières de données

Il est loin le temps où il suffisait de faire une seule sauvegarde toute simple et basique. Aujourd’hui, de nombreuses mesures doivent accompagner la révolution digitale que nous vivons. Il est donc recommandé de procéder à deux types de sauvegardes en vue d’éviter la perte de vos données, via un disque dur, une clé USB ou un NAS pour une première sauvegarde, puis un cloud pour une deuxième sauvegarde.

De nos jours, la plupart des données administratives et financières sont stockées d’une façon numérique et les ransomwares sont un danger qui menace tous les utilisateurs sans exception. Ainsi, il conviendra de prêter particulièrement attention aux recommandations de sécurité et gérer régulièrement les dernières mis à jour à réaliser car devenir victime du ransomware est non seulement très aisé pour les pirates, mais malheureusement aussi très fréquent !

Ransomwares : comment faire face aux cybercriminels
4.5 pour 2 votes
Vincent Griveau

Créateur, développeur et rédacteur en chef de Easy Forma. Passionné par le numérique et adepte de nombreux jeux vidéo mythiques comme Space Invaders, Flight Simulator mais aussi Call Of Duty & League of Legends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *