SEO : comment repérer les erreurs qui bloquent le référencement ?

Google sur une tablette

Le SEO, acronyme anglais des termes Search Engine Optimisation, correspond à une méthodologie dont l’objectif premier est de réussir à l’optimisation intégrale du contenu d’un site web afin que celui-ci finisse par figurer le plus haut possible au sein des différents moteurs de recherche.

Cependant le SEO ou référencement naturel dans notre langue est un travail délicat où la moindre erreur peut constituer un frein à la visibilité du site internet. Voici un petit tour non-exhaustif des erreurs à repérer et à corriger par vous même ou en sollicitant un service d’audit SEO.

Une bonne gestion du maillage interne

Le maillage des liens est le nom donné à l’organisation de tous les liens appartenant à un même site web. C’est ce qui va permettre aux internautes de naviguer plus longtemps et facilement sur un site car le maillage interne vise à relier les pages directement entre elles. Ces liaisons se font généralement à l’aide de mots-clés qu’une entreprise devra au préalable définir en fonction de sa spécialité et des produits qu’elle propose.

Concrètement dans le cadre du SEO, les robots utilisés par les moteurs de recherche vont passer d’une page à une en autre en naviguant grâce à ces liens. Lorsque le maillage est complet, ils vont parcourir puis indexer plus aisément l’ensemble des pages ce qui contribuera à améliorer le référencement des articles sur le net.

Parmi les erreurs à corriger concernant le maillage interne, il ne faut déjà pas trop recourir à des liens internes mais plutôt lier la page d’accueil à des pages secondaires où figurera la véritable plus-value du site. Cela pourra être par exemple rediriger les internautes vers des pages mentionnant des produits spécifiques qui répondront à leur attente ou besoin.

En ce sens, une erreur fréquente est de proposer des liens dont les cibles ne sont plus accessibles (une page d’erreur ou un contenu vide s’affichent) voire d’utiliser des liens de textes différents alors que la cible est la même.

Meta title, meta descriptions, sources fréquentes de frein au référencement

code sur pc portable

Un bon maillage interne définit l’architecture de votre contenu mais si les pages en elles-mêmes ont des en-têtes négligés cela freinera la visibilité du site internet.

Ainsi ce sont des erreurs très simples à repérer et à corriger car un bon titre ne va pas au delà des 70 caractères et surtout doit inclure des mots-clés qui détermineront immédiatement le contenu de la page. Il faut individualiser chaque titre et dans la mesure du possible les rendre accrocheurs. N’utilisez au demeurant pas plus d’une fois par page les balises H1 dédiées aux titres.

Quant aux meta descriptions, elles doivent être à chaque fois uniques et ne pas aller au delà des 175 caractères. Ce sont des éléments incitatifs qui doivent donner envie à un internaute de cliquer sur le lien menant à la page désirée. Les meta descriptions visent à évoquer de manière concise et claire le contenu de la page. Là aussi le recours aux mots clés est essentiel et fera beaucoup pour un meilleur référencement au sein des moteurs de recherche.

Des fichiers internes non-créés

Les fichiers robots.txt et sitemap.xml doivent être créés et sauvegardés au sein du répertoire racine de votre domaine. Leur absence est une autre erreur relativement simple à déterminer.

Le fichier robots.txt sera en quelque sorte responsable des instructions transmises aux bots. Ceux-ci vont utiliser le fichier avant toute exploration du site puis observer les spécifications données. C’est donc un fichier indispensable à l’indexation et au classement de tout site web.

Le fichier sitemap.xml tient quant à lui le rôle du répertoire de l’intégralité des URL d’un site. Il se présente telle une table des matières lisible par les outils dont disposent les moteurs de recherche.

Si un fichier sitemap.xml n’est pas la garantie absolue que les pages précisées en son sein seront toutes indexées, il contribue tout de même à l’exploration du contenu d’un site internet et augmente les probabilités que les bots indexent des sous-pages au référencement initial moindre.

Le fâcheux duplicate content

Le contenu dupliqué au sein d’un même support internet constitue une autre source d’erreur SEO fréquente. Il est particulièrement flagrant quand un contenu identique est disponible depuis des URL différentes.

Du duplicate content peut survenir lorsque du contenu est copié de manière illégale depuis une autre source, quand du texte similaire est présent parmi différentes catégories d’un même site ou bien quand un contenu s’affiche depuis un domaine ou un sous-domaine différent (absence des « www »).

Différentes options (redirection 301, balise canonique) permettent de limiter le contenu dupliqué ou sa reproduction à travers différentes pages. Leur recours pourra être défini à l’aide d’un spécialiste en audit SEO.

Une solution pour faire le point : un service d’audit SEO

Si vous avez un peu de mal à identifier précisément les différents dysfonctionnements et freins à votre référencement, vous pouvez faire appel à un service d’audit SEO qui sera en mesure de repérer rapidement ces erreurs et de vous aider à adopter les bonnes solutions. Après son expertise, vous serez aptes à corriger progressivement les éléments bloquant l’amélioration de votre positionnement et ainsi voir ce dernier remonter parmi les moteurs de recherche.

Vincent Griveau

Créateur, développeur et rédacteur en chef de Easy Forma. Passionné par le numérique et adepte de nombreux jeux vidéo mythiques comme Space Invaders, Flight Simulator mais aussi Call Of Duty & League of Legends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *