Comment YouTube s’est transformé au fil du temps ?

YouTube

Alors que la plupart des plateformes sociales se sont complètement reformées au fil des années, YouTube a pendant longtemps stagné. Lorsque la plateforme a été rachetée par Google en 2006, ça a été la fin de la traversée du désert.

De profondes réformes, notamment l’introduction de nouveaux outils, ont permis à YouTube de devenir la meilleure plateforme de recommandation. Bien que l’achat de vue sur Youtube soit fréquent, cette plateforme reste la meilleure. Retour sur la transformation de YouTube.

YouTube avant l’air Google Brain

À ces débuts, les activités sur YouTube reposaient essentiellement sur les chaînes. Lorsque vous êtes abonné à la plateforme, tout ce que vous avez comme choix, c’est l’abonnement à ces chaînes. Une chaîne YouTube permet à son créateur de présenter son activité en regroupant toutes ses vidéos. Cette tendance a fait naître le métier de YouTubeur, qui à l’époque, était bien plus rentable que celui de blogueur.

En effet, en raison de leur caractère interactif, les vidéos mobilisaient des millions d’internautes. Très vite, toutes sortes de chaînes avaient vu le jour : cuisine, coiffure, bricolage, développement personnel, etc. La portée de ces vidéos est telle qu’une fois connectées sur YouTube, quasiment toutes les recommandations provenaient des chaînes auxquelles vous êtes abonné. La pratique permettait ainsi d’améliorer le référencement dans Google.

Cependant, comme toute tendance, la fièvre pour les chaînes YouTube est vite retombée, faisant stagner par la même occasion le temps moyen passé sur YouTube. Ce qui a forcé la plateforme a changé sa politique de recommandation.

YouTube et l’air de la recommandation  par Google Brain

YouTube

Des recommandations axées sur le nombre de personnes ayant cliqué sur les vidéos, YouTube est passé à d’autres outils de recommandations à savoir :

  • L’audience de la vidéo (parfois manipulé par l’achat de vues comme le propose la socété Youvues)
  • La fraîcheur des contenus
  • La récurrence des mots-clés

L’objectif à terme est de permettre l’augmentation du temps moyen passé par chaque abonné pour regarder des vidéos. C’est ce qu’on appelle de Time Watch. Le résultat a été immédiat, avec une augmentation de 50% du Time Watch en seulement 1an.

Pour en arriver là, YouTube a dû s’en remettre à Google Brain, une intelligence artificielle de Google, utilisé depuis 2015. L’outil automatise la catégorisation des vidéos, en permettant une recommandation plus ciblée. Ainsi, les vidéos sont recommandées en fonction des habitudes des abonnées.

Un tuto beauté sera recommandé à  l’abonné selon le temps moyen qu’il passe à regarder ce type de vidéo. En gros, la plateforme croise les contenus déjà aimés avec ceux populaires ; tout cela sans sortir du champ des catégories pour lesquelles vous avez le plus de temps sur YouTube.

À cela s’ajoute entre autres l’amélioration de la vitesse de repérage des vidéos récentes et d’identification des vidéos virales. En tout, Google Brain a permis d’augmenter de 70% le temps passé sur YouTube grâce près de 190 améliorations en 2016 et plus de 300 en 2017. Un bilan qui risque de croitre en 2018.

Vincent Griveau

Créateur, développeur et rédacteur en chef de Easy Forma. Passionné par le numérique et adepte de nombreux jeux vidéo mythiques comme Space Invaders, Flight Simulator mais aussi Call Of Duty & League of Legends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *