0

On sait désormais quel système d’exploitation est à l’origine de Wanacry

Il y a quelques jours, nous vous parlions d’une cyberattaque de très grand ampleur qui a touché le monde entier.  Cette attaque se nommait Wanacry et prenait la forme d’un ransomware. Autrement dit, le virus bloquait totalement votre ordinateur et réclamait une rançon de 300 dollars pour pouvoir obtenir la clé de décryptage de vos données. Pas moins de 200 000 ordinateurs se sont retrouvés infectés et la menace a été extrêmement difficile à faire disparaitre.

Maintenant que tout semble être rentré dans l’ordre, les experts de Kaspersky Lab ont décidé d’enquêter afin de découvrir quel est le système d’exploitation qui a été à l’origine de cette gigantesque attaque. Au départ, la Corée du Nord a été pointée du doigt mais vraisemblablement ce n’était pas elle. Par la suite, c’est le système d’exploitation Windows XP qui a été mis en cause notamment à cause de son ancienneté et du fait qu’il ne soit plus mis à jour depuis 2014. Mais cette information vient d’être démentie.

wanacry

En réalité, le responsable de la propagation de Wanacry n’est autre que le système d’exploitation Windows 7. En effet, les chercheurs de Kapersky Lab se sont aperçus que pas moins de 98 % des ordinateurs infectés tournaient sous Windows 7. Et pour cause, il s’agit tout simplement du système d’exploitation le plus utilisé dans le monde ! Dans le détail, voici les pourcentages des ordinateurs infectés et leur système d’exploitation :

  • Windows 7 64 bits à 60,35 %,
  • Windows 7 à 31,72 %
  • Windows 7 Home à 5,93 %
  • Windows Server 2008 R2 à 1 %
  • Windows XP à 0,03 %

Comme vous pouvez le remarquer, Windows XP n’est pas du tout à l’origine de la prolifération de Wanacry comme on pouvait le penser au départ. Étrangement, auparavant, la société BitSight avait fait des recherches de son côté et avait affirmé qu’il n’y avait que 67 % d’ordinateurs infectés tournant sous Windows 7, les chiffres avancés par Kapersky Lab sont très différents, il faut l’avouer. Dans tous les cas, il est recommandé de constamment mettre à jour son ordinateur afin de réduire les risques d’infections.

Source : TheNextWeb

Christelle Roulet
Aimant les séries et les objets connectés je parcours l’actualité pour vous parler des nouveautés ou des tendances du moment. Je blogue depuis mon smartphone et je n’échappe pas aux dernières sorties.