0

Révocation des autorités de certains certificats par Microsoft

Depuis quelque temps, des bruits circulent sur le fait que Microsoft va révoquer certaines autorités de certification sur le Net. Une rumeur fondée qui devrait être appliquée dans moins d’un mois. Une nouvelle qui pourrait engendrer des erreurs pour les sites web si les administrateurs ne modifient pas leurs certifications. Une liste des 20 autorités radiées est déjà sortie afin d’avertir les propriétaires de pages web.

Un changement qui sera appliqué d’ici janvier 2016

Si la décision a déjà été confirmée, certains abonnés des autorités sur la liste évoquent leur mécontentement face à cette situation. Une situation qui n’aura aucune conséquence sur l’application de ce changement qui devra débuter à partir du mois de janvier. Tous les sites qui afficheront donc une erreur sur leurs pages auront un délai d’un mois pour changer leur certification. Une fois le temps écoulé, leurs sites web seront radiés du web.

Qu’en est-il de certigna ?

En France, la vue de certigna (CA) sur la liste a créé un vrai raffut. Mais il n’y a pas de quoi à s’inquiéter pour les 7000 clients de cette certification. Ce n’était qu’un terrible malentendu qui a déjà été rectifié par Microsoft. D’ailleurs certigna a souligné cela sur leur site, comme quoi leur certification restera et demeurera une autorité de confiance. Une affirmation qui calmé leur fidèle clientèle.

Certains pays solidement touchés par ce changement

Selon un communiqué, Microsoft affirme que cette décision n’a aucun lien avec l’arrêt progressif de la certification SHA-1.  Dans d’autres pays comme la Danemark, le Brésil ou encore l’Irlande, la décision de Microsoft aura une lourde conséquence. En effet, plusieurs sites web de leur gouvernement et certains systèmes bancaires en ligne sont touchés. Les autorités concernées comme Post.Trust a déjà informé leurs clients de la situation.